8 choses que vous apprenez sur vous-même grâce à votre enfant

La maternité change une femme à jamais.  Ce n’est pas seulement une métaphore poétique liée aux émotions. La grossesse a réellement transformé notre corps. Ses formes ne se sont pas seulement arrondies. Savez-vous par exemple que les cellules du fœtus pénètrent dans la circulation sanguine et s’impriment dans les tissus maternels : dans son cerveau ou son cœur ? Ils y restent pour des années, peut-être pour toujours. Oui, nous les mamans portons en nous des petits morceaux de nos enfants.

La grossesse, l’accouchement, les soins auprès de bébé influent sur notre corps. Mais cela nous fait également prendre conscience à quel point notre corps est formidable. Tant de forces, de secrets !

Peut-être ne le saviez-vous pas auparavant, mais …

1. Vous avez une oreille absolue

Vous vous êtes peut-être rendue compte à la maternité que parmi tous les bruits, tous les pleurs des nombreux nouveau-nés, vous reconnaissez de suite les pleurs de votre bébé. Même si vous êtes à l’autre bout du couloir de la maternité. Vous savez que c’est votre enfant et que vous devez absolument aller vers lui. Immédiatement !

2. Votre odeur l’apaise

Un nouveau-né âgé de quelques jours sait déjà comment sent sa maman et parmi toutes les odeurs du monde il préfère justement la vôtre. Blotti contre sa maman, bébé se calme et s’apaise. Les vêtements comme les peluches ou mascottes imprégnés du parfum de maman ont également un effet apaisant. Les mamans remettent parfois à leur enfant qui va à la crèche ou à la maternelle une petite chose pour qu’il puisse ressentir ces odeurs quand sa maman lui manquera. S’imprégner d’une odeur est aussi un plaisir pour la maman. L’odeur du nouveau-né active fortement dans votre cerveau la partie récompense, la même qui participe du processus d’addiction et qui fait qu’un fumeur a envie d’une cigarette, un alcoolique d’un verre.

3. Dans votre ventre, ça souffle

Les nouveau-nés et les bébés s’apaisent en entendant un son appelé le bruit blanc, comme le souffle qu’émet Whisbear l’Ourson apaisant. Pourquoi ce souffle a un effet apaisant ? Parce que c’est le même que dans le ventre de sa maman ! Il y entend le travail des poumons et de l’intestin, les battements du cœur, la circulation du sang, les sons de l’extérieur amortis par les différentes couches du ventre. Le ventre n’est donc pas totalement silencieux, pas totalement sombre non plus. Il y plane une pénombre brune mais si la maman dirige vers le ventre une lumière, l’enfant aperçoit une éclaircie.

4. Vous possédez une force inconnue – des bactéries

Sur votre peau et vos muqueuses vivent des kilogrammes de bactéries. La majorité d’entre elles sont utiles et ont un effet positif sur la santé. Lors de l’accouchement par voies naturelles il reçoit de votre part son premier lot de bactéries. C’est un cadeau précieux. Les enfants nés par césarienne ne le reçoivent pas – les analyses démontrent que pour cette raison ils sont plus exposés par exemple aux allergies (dans certaines maternités aux Etats-Unis on appose sur la peau de bébé nés par césarienne des gazes imprégnées de matières des voies génitales de la maman, si celle-ci est en bonne santé). Après la naissance, bébé est posé sur le ventre de sa maman pour que ses bactéries se transmettent à son petit corps. De cette façon, elles le protègent contre les bactéries pathogènes. Enfin, l’enfant reçoit des bonnes bactéries via l’allaitement, qui permet à l’intestin de bébé de se recouvrir de couches de protection. Les bactéries de l’intestin participent des processus d’absorption, de production de Vitamine C, et avant tout de formation de sa résistance, son immunité.

5. Vous pouvez produire plus de 6 litres de lait par semaine

Ce résultat est bien sûr une moyenne.  Au début de la lactation, le lait est en petite quantité mais il est particulièrement substantiel. Plus l’enfant grandit, plus et mieux il tète. La production s’adapte au besoin, au nombre de tétées et aux conditions.

6. Votre lait agit comme un médicament puissant

Le lait de la maman comprend entre autres des anticorps, antiinflammatoires, antibactériens, antifongiques et des antiviraux, des facteurs de croissance, des hormones, des bactéries probiotiques et prébiotiques, des vitamines et minéraux… Les bébés prématurés nourris au sein (de leur propre mère ou du lait des banques de lait maternel) se développent mieux que ceux nourris au lait artificiel et sont moins exposés à des maladies graves. Le lait naturel protège entre autres de l’entérite chronique et de la septicémie.

7. Vous savez reconnaître une infection mieux que Dr House

Vous êtes en permanence avec bébé et connaissez ses réactions. Vous savez comment il respire, avale, s’endort, vous sentez sa température avec une précision au dixième de degré. Et vous savez de suite quand quelque chose ne va pas. Votre intuition fonctionne comme un détecteur sensible. Faites-lui confiance. Si quelque chose dans le comportement de bébé vous inquiète, contactez votre médecin.

8. Vous apaisez les douleurs

Quand bébé doit recevoir des piqûres ou des soins douloureux, vous pouvez lui donner un médicament antidouleur adapté, le serrer contre vous ou lui donner le sein. Les études révèlent que téter le sein abaisse la sensation de douleur lors de soins médicaux.

Mais ce n’est pas tout. Quand il a mal au ventre (par exemple lors de crises de coliques) vous pouvez le poser sur votre ventre ou le porter en écharpe. La chaleur de votre corps agit comme un décontractant sur les muscles qui entourent l’intestin et apaise la douleur due au déplacement de bulles d’air dans l’intestin.

Après un certain temps, vous apprendrez encore une chose sur vous-même. Vos baisers ont un effet tellement fort qu’ils devraient être vendus en pharmacie. Quand votre bébé agité, se fait mal au genou, seuls vos baisers guérissent peu à peu ses blessures. Bien-sûr un pansement coloré n’est pas de trop. Mais c’est vous qui devez le coller ;)…

Autor: Whisbear

Mogą cię zainteresować

19.12.2017Conseils & Opinions

9 conseils pour passer de bonnes Fêtes de Noël (avec bébé)

Przejdź do artykułu
13.03.2018Conseils & Opinions

Lisez chaque jour une histoire à votre enfant – il sera plus intelligent

Przejdź do artykułu
5.06.2018Conseils & Opinions

Maman retourne au travail

Przejdź do artykułu
19.06.2018Conseils & Opinions

Nous cherchons une nounou. Les 12 étapes pour parvenir au succès

Przejdź do artykułu
16.01.2018Conseils & Opinions

Le défi de la poussée dentaire

Przejdź do artykułu
2.10.2018Conseils & Opinions

8 choses que vous faites tous les jours. Savez-vous quels effets elles ont sur votre enfant ?

Przejdź do artykułu
21.08.2018Conseils & Opinions

De la tristesse au lieu de la joie. 6 réponses aux questions sur la dépression.

Przejdź do artykułu
3.07.2018Conseils & Opinions

Que donne une peluche à un enfant?

Przejdź do artykułu
4.09.2018Conseils & Opinions

La sieste du nourrisson – saine, mais comment ?

Przejdź do artykułu
24.04.2018Conseils & Opinions

Quels souvenirs garde un nouveau-né ?

Przejdź do artykułu
8.05.2018Conseils & Opinions

Les fenêtres de développement, autrement dit : chaque enfant est différent

Przejdź do artykułu
4.11.2017Conseils & Opinions

Pourquoi il ne veut pas dormir ?

Przejdź do artykułu
28.12.2017Conseils & Opinions

Le sommeil de bébé – ce dont les enfants ont besoin et ce que les parents leurs apportent ?

Przejdź do artykułu
27.02.2018Conseils & Opinions

Dormir, dooormir, se reposer

Przejdź do artykułu
30.11.2017Conseils & Opinions

12 méthodes pour calmer bébé

Przejdź do artykułu
7.08.2018Conseils & Opinions

Quand bébé commence-t-il à faire ses nuits?

Przejdź do artykułu
13.02.2018Conseils & Opinions

Et ça devait être si beau…

Przejdź do artykułu
17.03.2017Conseils & Opinions

Le bain c’est super !

Przejdź do artykułu
10.04.2018Conseils & Opinions

Pourquoi bébé a des maux de ventre ?

Przejdź do artykułu
3.11.2017Conseils & Opinions

La bataille des coliques

Przejdź do artykułu
30.01.2018Conseils & Opinions

BABI : enfants (et parents) aux besoins intenses

Przejdź do artykułu
27.03.2018Conseils & Opinions

Dans le lit des parents. Dormir avec bébé ?

Przejdź do artykułu
22.05.2018Conseils & Opinions

6 choses que les parents d’un premier enfant devraient savoir

Przejdź do artykułu

Panier
Il n'y a aucun produit dans le panier!
Continuer les achats