Le défi de la poussée dentaire

Les bébés connaissent régulièrement des périodes plus difficiles. Quand vous venez juste d’en finir avec les premières difficultés de la vie du nouveau-né, le coliques et les étapes du développement, arrive celle de la poussée dentaire. Comment aider alors son bébé irrité ?

La poussée dentaire commence en règle générale entre le 5e et le 10e mois (chez les prématurés c’est en moyenne un mois plus tard). Mais certains enfants voient leur première dent de lait apparaître juste avant leur premier anniversaire et cela n’a rien d’inquiétant. La poussée dentaire est en grande partie conditionnée génétiquement. Demandez à votre mère à quel âge vous avez vous-même eu vos premières dents. Il y a de grandes chances pour que bébé suive vos traces. C’est seulement s’il n’y a pas de trace de dents après son premier anniversaire qu’il conviendra de consulter un dentiste pour enfants.

Nés avec des dents

Il se peut également que les dents paraissent plus tôt. Ce n’est pas courant, mais il arrive que l’on voit chez un nouveau-né déjà une ou plusieurs dents de lait apparaître sur les gencives, ou bien qu’une dent perce dès le premier mois après sa naissance.

Il bave

De nombreux parents se demandent si la poussée dentaire peut commencer dès le 3e mois de la vie de bébé. En effet, bébé commence à saliver abondamment, mettre ses doigts dans sa bouche, mordiller les hochets. Mais ces symptômes ne sont pas encore liés aux dents. La bouche de bébé contient beaucoup de salive et bébé n’arrive pas à toute l’avaler et peut alors toussoter ou tousser. Des fils de bave coulent le long de son menton, mouillent ses vêtements… Il est bon d’appliquer une crème de protection autour de sa bouche et de lui mettre une petit bavoir souple. Si bébé porte divers objets à sa bouche, il faut seulement les nettoyer (c’est une étape normale de son développement) et faire qu’il ait à sa portée des jeux propres : des objets souples à mordiller et des hochets légers avec lesquels il ne risque pas de se faire du mal.

Par les gencives

C’est seulement quand s’ajoute à la bave et au mordillement de tout ce qui lui tombe sous la main, le gonflement des gencives que l’on peut parler de poussée dentaire. Bébé devient alors généralement grognon, irritable et se réveille souvent la nuit. Il peut avoir moins d’appétit. Parfois, quand il mordille un jouet il se fige, les lèvres vers le bas et commence à pleurer.

Observez l’intérieur de sa bouche, l’état de ses gencives et prenez soin de son hygiène. Si on peut voir sous la muqueuse une petite tache bleue, il convient de consulter un médecin pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un kyste d’éruption dentaire.

Baisse de sa résistance

Si vous remarquez sur la langue, le palet, les lèvres ou les gencives des petites taches blanches, il faut absolument consulter un médecin. Il s’agit sûrement de muguet buccal qu’il faut traiter (bébé tout comme la maman qui allaite). C’est une sorte de champignon dit Candidose qui adore s’attaquer à bébé quand sa résistance est affaiblie. C’est ce qui arrive aux bébés de 6 mois quand ils ne sont plus protégés par les anticorps que sa maman lui a transmis durant la grossesse, et que son propre système immunitaire n’est pas encore efficace. Si l’on ajoute à cela le ramollissement de la muqueuse de la bouche et le fait que bébé porte à sa boche des objets pas toujours propres, le risque d’infection est augmenté.

Une période difficile

En théorie, la poussée dentaire ne dure pas longtemps – pendant quelques jours ou une dizaine de jours, bébé sera grognon puis apparaîtront des points blancs dans la bouche. Mais en pratique cela peut varier. Il arrive que bébé ait une poussée dentaire mais les symptômes disparaissent puis reviennent après un certain temps. Pour les parents c’est un casse-tête, ils ne savent plus si bébé est grognon en raison des douleurs dentaires ou pour d’autres raisons. Il est en effet facile de se tromper surtout quand les poussées dentaires peuvent être accompagnées de fièvre, perte d’appétit, rhume, rhinopharyngite ou légère diarrhée. Et bien-sûr toute la gamme de mécontentement chez bébé allant des pleurs fréquents aux nuits sans sommeil.

Comment tenir bon ?

Voici quelques méthodes vérifiées afin d’aider bébé à passer cette épreuve.

Un massage : Masser délicatement les gencives douloureuses avec votre doigt propre entouré d’une gaze humidifiée. On peut l’humidifier à l’aide d’eau préalablement bouillie et refroidie ou d’une infusion de camomille ou de calendula. Vous pouvez également utiliser des embouts spéciaux en silicone pour le doigt, tels un dé à coudre piqueté. Il faut bien les nettoyer après usage, et même les faire bouillir.

Des anneaux : Des anneaux de dentition à mordiller avec un gel réfrigérant (que l’on place au réfrigérateur – pas au congélateur) peuvent apaiser certains enfants. D’autres préfèrent des objets plus souples à mâchouiller, ou certains préféreront encore le coin d’une serviette ou d’un lange.

Du gel apaisant : Avant de le nourrir ou avant de dormir, on peut enduire ses gencives d’une fine couche de gel spécifique pour bébé en phase de poussée dentaire. Attention : il ne faut pas dépasser la dose journalière spécifiée.

De l’affection : Bébé souffre et il a besoin de l’affection et la patience de ses parents, d’être porté, cajolé, de sentir une odeur familière.

Le souffle : Comme dans d’autres situations où bébé ne se calme pas, ne s’endort pas, l’Ourson Whisbear est là pour l’apaiser. Le son qu’il émet lui rappelle celui qu’il a entendu dans le ventre de sa maman et a un effet apaisant sur bébé. L’Ourson équipé d’un détecteur CrySensor peut être d’une grande aide quand bébé a un sommeil perturbé et se réveille facilement.

Le nourrir à la cuillère : Si les gencives douloureuses empêchent bébé de téter, essayez de tirer un peu de lait (manuellement ou avec un tire-lait) e de lui donner avec un petite cuillère douce en silicone.

Des aliments froids : On peut donner aux bébés plus âgés, qui ne boivent pas que du lait,  des purées ou des bouillies, d’une consistance proche des semoules, et si possible froides.

Un antidouleur : Si bébé ne supporte réellement plus la poussée dentaire, ne peut plus dormir ou se réveille tout le temps, est fatigué, irrité, souffre, a de la fièvre, on peut lui donner un médicament antidouleur adapté à son âge (contenant du paracétamol) ou un antalgique (contenant de l’ibuprofène).

Dentition complète

La poussée dentaire ne se limite pas à l’attente de la sortie des premières incisives (en général inferieures). Il aura en tout 20 dents de lait. Cela commence en principe par les incisives centrales inférieures puis supérieures, puis les incisives latérales, les premières molaires, les canines et les deuxièmes molaires. L’ordre d’apparition peut varier. L’intensité des symptômes varie également. Chez certains enfants, la percée des incisives latérales passe inaperçu et c’est seulement avec les premières molaires, des dents larges comme une couronne, que les douleurs se font sentir. Pendant toute la durée de la poussée dentaire, on peut appliquer les mêmes méthodes pour apaiser la douleur et l’inquiétude. C’est aux environs de 30 mois que bébé aura toutes ses dents de lait.

Brosses, dentifrice, gobelet, eau chaude

Il est très important, dès le début, dès la première dent, toute petite comme un grain de riz, de prendre soin de son hygiène, à la lumière du jour. Après les repas, et surtout avant de dormir (quand la production de salive baisse et que les dents sont moins rincées que durant la journée), nettoyez les dents de lait. Au début avec une gaze propre et humide puis ensuite avec une brosse à dents souple à petite tête. Il existe des dentifrices spécifiques pour bébés, faibles en fluor. Les petits ne savent pas rincer leur bouche, c’est pourquoi vous devez rincer les dents après le brossage avec une gaze humide.

Les boissons sucrées, boire au biberon (tétine) et toutes les sucreries sont nocives pour les dents. Il faut donc les éviter, et si vous autorisez déjà un peu de sucre à votre petit,  brossez-lui les dents après manger. Parce que des dents de lait saines, ce sont de dents définitives saines.

Et encore une chose importante : protégez bébé de vos propres bactéries. Ne léchez pas ses couverts ou sa tétine, ne buvez pas du même gobelet. Car ce sont des bactéries, facteurs de caries, que les parents ou enfants proches offrent à bébé en « cadeau ».

Autor: Whisbear

Mogą cię zainteresować

30.01.2018Conseils & Opinions

BABI : enfants (et parents) aux besoins intenses

Przejdź do artykułu
30.11.2017Conseils & Opinions

12 méthodes pour calmer bébé

Przejdź do artykułu
17.03.2017Conseils & Opinions

Le bain c’est super !

Przejdź do artykułu
4.11.2017Conseils & Opinions

8 choses que vous apprenez sur vous-même grâce à votre enfant

Przejdź do artykułu
3.07.2018Conseils & Opinions

Que donne une peluche à un enfant?

Przejdź do artykułu
27.03.2018Conseils & Opinions

Dans le lit des parents. Dormir avec bébé ?

Przejdź do artykułu
4.11.2017Conseils & Opinions

Pourquoi il ne veut pas dormir ?

Przejdź do artykułu
7.08.2018Conseils & Opinions

Quand bébé commence-t-il à faire ses nuits?

Przejdź do artykułu
5.06.2018Conseils & Opinions

Maman retourne au travail

Przejdź do artykułu
21.08.2018Conseils & Opinions

De la tristesse au lieu de la joie. 6 réponses aux questions sur la dépression.

Przejdź do artykułu
19.06.2018Conseils & Opinions

Nous cherchons une nounou. Les 12 étapes pour parvenir au succès

Przejdź do artykułu
27.02.2018Conseils & Opinions

Dormir, dooormir, se reposer

Przejdź do artykułu
22.05.2018Conseils & Opinions

6 choses que les parents d’un premier enfant devraient savoir

Przejdź do artykułu
13.03.2018Conseils & Opinions

Lisez chaque jour une histoire à votre enfant – il sera plus intelligent

Przejdź do artykułu
8.05.2018Conseils & Opinions

Les fenêtres de développement, autrement dit : chaque enfant est différent

Przejdź do artykułu
13.02.2018Conseils & Opinions

Et ça devait être si beau…

Przejdź do artykułu
19.12.2017Conseils & Opinions

9 conseils pour passer de bonnes Fêtes de Noël (avec bébé)

Przejdź do artykułu
24.04.2018Conseils & Opinions

Quels souvenirs garde un nouveau-né ?

Przejdź do artykułu
4.09.2018Conseils & Opinions

La sieste du nourrisson – saine, mais comment ?

Przejdź do artykułu
3.11.2017Conseils & Opinions

La bataille des coliques

Przejdź do artykułu
2.10.2018Conseils & Opinions

8 choses que vous faites tous les jours. Savez-vous quels effets elles ont sur votre enfant ?

Przejdź do artykułu
10.04.2018Conseils & Opinions

Pourquoi bébé a des maux de ventre ?

Przejdź do artykułu
28.12.2017Conseils & Opinions

Le sommeil de bébé – ce dont les enfants ont besoin et ce que les parents leurs apportent ?

Przejdź do artykułu

Panier
Il n'y a aucun produit dans le panier!
Continuer les achats