Le sommeil de bébé – ce dont les enfants ont besoin et ce que les parents leurs apportent ?

sen niemo

Le sommeil, que ce soit la nuit ou dans la journée lors des siestes, a une grande influence sur le développement de votre enfant. Faites en sorte que votre bébé puisse dormir autant qu’il en a besoin.

Les chercheurs assurent que le sommeil a une influence très importante, non seulement sur le développement corporel (pendant le sommeil les hormones de croissance sont abondamment secrétées, la synthèse de l’albumine se produit, l’appétit est régulé, etc.), mais en grande partie sur l’intelligence, la mémoire et l’émotion.

Une meilleure mémoire

Tant d’études sont effectuées sur le sommeil des enfants que des découvertes sont réalisées chaque jour. Ces dernières semaines, une équipe interdisciplinaire de chercheurs d’Allemagne et de Suisse a publié par exemple les résultats d’analyses qui suggèrent que le sommeil et les siestes dans la journée améliorent la capacité de compréhension du sens des mots. On ne parle pas ici de la simple compréhension des mots pour une chose donnée, mais du processus qui s’effectue à l’aide de la mémoire persistante. La découverte tient au fait qu’un bébé de 6 mois déjà, après une sieste, démontre des capacités à se souvenir – capacités qui étaient auparavant attribuées à des bébés plus âgés de quelques mois.

D’autres études démontrent que les siestes sont des facteurs importants facilitant la capacité de mémorisation et de reconnaissance des visages. Les chercheurs suggèrent que le sommeil profond est probablement lié au développement des capacités de reconnaissance.

Les cycles du sommeil

Le sommeil c’est la santé et un meilleur développement de bébé. Cela signifie-t-il que bébé devrait dormir le plus longtemps possible et que ceux qui dorment peu auront des problèmes ?

C’est loin d’être aussi simple. Les besoins en sommeil, la capacité à se reposer, le mode de réaction aux stimuli – sont des facteurs individuels. Chaque être, à différentes étapes de sa vie, a des besoins précis liés au sommeil. Les adultes dorment en moyenne 8  heures par jour et principalement la nuit. Le Dr Michal Skalski, psychiatre spécialisé dans le traitement des troubles du sommeil affirme que le nombre d’heures de sommeil n’est pas aussi important que de dormir au moins 5-6 cycles de sommeil (chaque cycle ayant une durée d’environ 90-100 minutes) et de se réveiller naturellement à la fin du dernier de ces cycles, et cela sans être sorti de son sommeil profond.

Chez les bébés, la structure du sommeil est différente. Les enfants tombent très rapidement dans la phase de sommeil paradoxal dite REM, et c’est seulement ensuite qu’ils entrent dans la phase de sommeil profond – ce cycle durant environ 60 minutes. Lors de la phase REM (plus longue et plus fréquente que chez les adultes), ils peuvent facilement se réveiller, c’est pourquoi les petits se réveillent plus souvent que les parents.

Des besoins individuels

Il convient de se souvenir que les enfants sont différents les uns des autres. Certains petits font fréquemment des courtes siestes, d’autres font leur nuit, s’endorment tard ou tôt, se réveillent aux aurores ou dorment jusqu’à 9h00 le matin. Chaque bébé a des besoins différents dans ce domaine. Pour connaître les besoins de votre enfant, rien de mieux qu’une observation perspicace. Rappelez-vous que les habitudes changent avec l’âge. En effet, il n’est pas rare qu’un bébé qui au début dormait comme un ange, se réveille souvent la nuit lors de la période intense du développement moteur (env.5e mois), puis veut sans cesse être avec sa maman lors de la phase d’angoisse de la séparation (8e mois).

Une nuit continue ou interrompue ?

Prenons encore en compte que les bébés ont des parents, qui veulent également dormir et vivre au rythme auquel ils sont habitués. Ils observent leur bébé et respectent ses besoins mais souhaitent en même temps habituer leur bébé à la vie de famille.

Curieusement, notre façon de dormir, à quel moment nous dormons et ce que nous transmettons à notre enfant sont le reflet de notre culture. On aborde les questions suivantes : à quelle heure doit-on coucher bébé, que veut dire « une bonne nuit », est-ce que bébé doit dormir avec ses parents ou seul (dans son propre lit ? dans sa propre chambre ?).

Dans son livre intitulé « Comment les esquimaux réchauffent leurs enfants ? » (Ed. Mamania), Mei-Ling Hopgood décrit de façon très intéressante les habitudes liées au sommeil des bébés et des enfants. Dans les pays occidentaux développés comme aux Etats-Unis, les adultes dorment en général 8 heures par nuit (et en attendent de même de leurs enfants, plus quelques siestes dans la journée). Mais les membres des tribus africaines !Kung et Efe découpent la journée totale du sommeil en plusieurs parties. Les adultes (et les enfants avec eux) dorment un peu, puis ils rencontrent leurs proches, dorment, puis mangent. La séparation « nuit pour dormir » et « jour pour les activités » n’existe pas.

Ensembles ou tout seul

Les parents français attendent de leur bébé qu’il s’endorme tout seul dans son propre lit et le laissent pleurer jusqu’à ce qu’ils atteignent cet objectif. Mais dans de nombreuses cultures, cela n’est même pas pensable ! Au Japon, les enfants dorment longtemps avec leurs parents, les habitants de Bali dorment toute la famille ensemble et ne laissent personne seul. En Argentine, la norme est que les parents passent des soirées et des nuits à des fêtes, même avec leurs bébés très jeunes – les enfants dorment dans leurs bras, dans la poussette ou sur des chaises, entourés du tumulte des discussions et de la musique.

Difficile de dire quel model est optimal. Les parents dans le monde entier ont diverses méthodes pour endormir leurs enfants. Il n’existe pas de méthode unique car nous sommes différents par notre culture, nos habitudes, nos besoins, nos tempéraments ou notre style de vie. Il n’y a donc pas de conseil universel sur comment, combien de temps, avec quelle fréquence bébé doit dormir. C’est une affaire individuelle, basée sur vos besoins personnels. Il convient cependant d’être conscient et d’évoluer vers ce qui est le mieux pour votre famille et votre enfant. Cela ne sert à rien de comparer avec les amies qui affirment que leur bébé dort toujours tout seul dans son propre lit et jusqu’au matin. C’est peut-être vrai, ou pas – mais cela n’a rien à voir avec les besoins de votre enfant et des conditions de sommeil que vous êtes prêts à lui assurer.

Qualité de vie

– Quand l’Ourson apaisant Whisbear a reçu le prix du « London-Warsaw Bridge » dans la catégorie Health-Tech, j’ai pensé que c’est un signe important et intéressant – explique Zuzanna Sielicka-Kalczyńska, co-fondatrice de la marque Whisbear. – Le soin que l’on apporte au sommeil apaisé des bébés et des petits enfants est désormais pris en compte dans les catégories de la prévention de la santé, le soin apporté à la qualité de vie et au développement des plus jeunes.

– Notre Ourson prend également part à des études sur la qualité du sommeil – ajoute Julia Sielicka-Jastrzębska, cofondatrice de Whisbear. – Actuellement un projet intéressant est réalisé en Finlande et nous attendons ces résultats.

L’Ourson apaisant Whisbear facilite l’endormissement des bébés. Grâce au détecteur CrySensor, il s’allume également quand durant la nuit si bébé se réveille et l’Ourson l’aide à replonger dans son sommeil.

Des conclusions

Quand je lis les études et les travaux liés au sommeil des bébés, j’y vois clairement seulement deux certitudes. La première : les pédiatres attirent largement l’attention sur le fait que l’endormissement de l’enfant est facilité dans une atmosphère sûre et avec une routine journalière (par ex. le dîner, le bain, une histoire, des câlins). Dans chaque famille, cette routine peut être différente, unique, personnelle. Mais les enfants aiment visiblement bien la répétition des évènements, cela les aide à s’apaiser et à se reposer.

La deuxième : il est réellement important de prendre soin du sommeil de son enfant. Cela est vital pour sa santé, son intelligence, et ses émotions, maintenant et pour l’avenir.

Autor: Whisbear

Mogą cię zainteresować

30.11.2017Conseils & Opinions

12 méthodes pour calmer bébé

Przejdź do artykułu
5.06.2018Conseils & Opinions

Maman retourne au travail

Przejdź do artykułu
13.02.2018Conseils & Opinions

Et ça devait être si beau…

Przejdź do artykułu
3.07.2018Conseils & Opinions

Que donne une peluche à un enfant?

Przejdź do artykułu
13.03.2018Conseils & Opinions

Lisez chaque jour une histoire à votre enfant – il sera plus intelligent

Przejdź do artykułu
3.11.2017Conseils & Opinions

La bataille des coliques

Przejdź do artykułu
16.01.2018Conseils & Opinions

Le défi de la poussée dentaire

Przejdź do artykułu
7.08.2018Conseils & Opinions

Quand bébé commence-t-il à faire ses nuits?

Przejdź do artykułu
8.05.2018Conseils & Opinions

Les fenêtres de développement, autrement dit : chaque enfant est différent

Przejdź do artykułu
24.04.2018Conseils & Opinions

Quels souvenirs garde un nouveau-né ?

Przejdź do artykułu
19.12.2017Conseils & Opinions

9 conseils pour passer de bonnes Fêtes de Noël (avec bébé)

Przejdź do artykułu
27.03.2018Conseils & Opinions

Dans le lit des parents. Dormir avec bébé ?

Przejdź do artykułu
27.02.2018Conseils & Opinions

Dormir, dooormir, se reposer

Przejdź do artykułu
17.03.2017Conseils & Opinions

Le bain c’est super !

Przejdź do artykułu
19.06.2018Conseils & Opinions

Nous cherchons une nounou. Les 12 étapes pour parvenir au succès

Przejdź do artykułu
2.10.2018Conseils & Opinions

8 choses que vous faites tous les jours. Savez-vous quels effets elles ont sur votre enfant ?

Przejdź do artykułu
4.11.2017Conseils & Opinions

Pourquoi il ne veut pas dormir ?

Przejdź do artykułu
10.04.2018Conseils & Opinions

Pourquoi bébé a des maux de ventre ?

Przejdź do artykułu
22.05.2018Conseils & Opinions

6 choses que les parents d’un premier enfant devraient savoir

Przejdź do artykułu
4.09.2018Conseils & Opinions

La sieste du nourrisson – saine, mais comment ?

Przejdź do artykułu
4.11.2017Conseils & Opinions

8 choses que vous apprenez sur vous-même grâce à votre enfant

Przejdź do artykułu
21.08.2018Conseils & Opinions

De la tristesse au lieu de la joie. 6 réponses aux questions sur la dépression.

Przejdź do artykułu
30.01.2018Conseils & Opinions

BABI : enfants (et parents) aux besoins intenses

Przejdź do artykułu

Panier
Il n'y a aucun produit dans le panier!
Continuer les achats