Quand bébé commence-t-il à faire ses nuits?

La question: « Quand l’enfant va-t-il enfin faire ses nuits? », tourmente probablement tous les parents. Ils sont eux-mêmes très curieux de le savoir, mais ils doivent souvent aussi supporter l’intérêt de la famille ou des amis. « Est-ce qu’il / elle fait ses nuits? » – demandent-ils, comme si le sommeil de la nuit était un examen de la maturité de l’enfant et de la compétence des parents.

Alors que la question: „Quand le bébé commence-t-il à faire ses nuits” est tout simplement posée foncièrement à tort. Elle est posée par des personnes qui ne comprennent pas complètement ce qu’est le développement de l’enfant, et ce que l’on appelle les différences individuelles. Ce n’est pas ainsi, que tous les enfants, comme un seul homme, commencent à dormir à un moment donné et que cela ne change plus.

 

Chaque enfant est différent.

Chaque enfant a son propre rythme circadien et une façon typique de répondre aux stimuli (par exemple, il dort paisiblement lorsqu’une alarme retentit dans la voiture sous la fenêtre, ou bien il se réveille au moindre bruissement).

Environ 10 pour cent des enfants viennent au monde avec une sorte de tempérament qui les rend plus sensibles. Ils ont besoin d’être embrassés, portés, calmés. Il est plus difficile de les calmer et de satisfaire leur soif d’intimité. Un enfant qui a de plus grands besoins exigera la présence de la mère presque tout le temps – lorsque la mère abandonne l’enfant endormi, pour une raison ou une autre il dort avec vigilance et de façon superficielle, il se réveillera toujours.

Il y a des enfants qui souffrent encore de maux (coliques, allergies, reflux, dysplasie de la hanche) et qui sont donc plus sensibles. Ceux-ci peuvent avoir de plus gros problèmes à s’endormir ou se réveillent plus facilement.

Enfin – il y a des enfants qui se développent de façon plus systématique (linéaire) et ceux qui progressent à pas de géant. C’est-à-dire qu’ils se préparent depuis longtemps à acquérir une autre compétence, et soudainement ils deviennent « plus adultes».

Ce sont toutes des raisons naturelles pour lesquelles on ne peut déterminer le moment où chaque enfant «devrait» dormir plusieurs heures sans interruption.

 

 

Le besoin de sommeil varie.

Parfois, j’entends des parents qui disent fièrement : «Et notre petit, il fait ses nuits depuis le début. Maintenant, il a deux mois et il dort comme un adulte. » Quand j’entends cela, trois pensées me viennent à l’esprit.

Tout d’abord, je pense que personne n’a de mérite pour cela. Ils ont juste eu un enfant avec un « logiciel » un peu plus facile. Il est bon de se retenir un peu, en particulier dans la conversation avec d’autres parents, dont l’enfant dort anxieusement – pourquoi ont-ils besoin d’être frustrés ?

Deuxièmement, le fait qu’un nouveau-né dorme toute la nuit, sans se nourrir, n’est pas la meilleure situation. Il est bon de regarder combien le bébé a de nourriture au cours de la journée, comment prend-il du poids ou s’il n’est pas somnolent, par exemple en raison d’un ictère physiologique. Un tel bébé doit manger au moins 8 fois par jour, et la pause de nuit entre les nourritures ne devrait pas être plus longue que 4-6 heures (selon ce que l’enfant mange pendant le jour).

Et troisièmement, le fait que le nouveau-né ait dormi comme un ange ne signifie pas qu’il continuera à le faire. Presque chaque enfant développe des moments où il dort moins. Entre 4 et 6 mois, les bébés se développent intensément, pendant la journée ils sucent moins bien les seins, mais la nuit ils réclament plus souvent de se nourrir. C’est naturel et bon pour le développement, la nourriture de nuit est plus riche en acides gras et répond idéalement aux besoins de l’enfant pendant cette période. Encore une fois, vers 7-8 mois, de nombreux enfants ont un besoin accru de proximité avec leur mère. Ils se réveillent souvent la nuit et se calment dans les bras de la mère.

 

 

L’enfant peut parfois ne pas dormir.

Les maux associés à la dentition. Le début d’une infection virale. Le catarrhe, qui empêche la respiration – tout cela dans la première année de vie rend difficile le repos de toute la famille. Les enfants un peu plus âgés ont des problèmes de sommeil pendant les périodes de sevrage ou à cause d’autres changements dans la vie (par exemple, quand la mère retourne au travail). Et il est difficile d’obliger un enfant à y faire face d’une façon ou d’une autre, car «il devrait faire ses nuits». Un bambin qui désire ardemment ses parents toute la journée exigera de l’attention, de l’amusement et de la proximité la nuit. Bien sûr, cela ne signifie pas que la vie de la famille doit être entièrement chamboulée. Vous devez calmement rappeler au petit que la nuit est pour dormir. Mais il est bon également de comprendre l’enfant et de ne pas l’obliger à étouffer ses besoins fondamentaux.

 

Lorsque le rythme des siestes change au cours de la journée, le sommeil nocturne change également.

Un nouveau-né dort habituellement entre deux repas, mais un enfant de deux à trois mois commence lentement à développer un rythme constant pendant la journée de siestes et d’activités pour s’amuser. Ces siestes peuvent être 3-4. Elles changent au fil du temps. À la fin de la première année, de nombreux enfants ont une ou deux petites siestes. Et à chaque fois qu’une sieste est retirée de l’horaire quotidien, le bambin change également son sommeil de nuit. Parfois, il s’endort de façon inattendue à 19h00 et il est impossible de le réveiller. Cependant, beaucoup avant l’aube (par exemple à 2h00 – 3h00 du matin) il a déjà assez d’énergie pour jouer. C’est normal. Si un petit homme se réveille la nuit, il ne le fait jamais par pure malice et par l’envie de taquiner ses parents. C’est juste ainsi que son système nerveux fonctionne à un moment donné.

 

 

Que peuvent faire les parents pour prolonger la nuit de sommeil d’un bébé?

Les parents peuvent patiemment apprendre à l’enfant que la nuit est pour dormir. Cela signifie:

  • que dans la pièce dans laquelle l’enfant dort, il ne peut pas y avoir de source de lumière (par exemple un écran d’ordinateur, une lumière fixe) – cela perturbe la sécrétion des hormones régulatrices du sommeil;
  • que quand le bambin se réveille la nuit, nous n’allumons pas la lumière du plafond, nous ne faisons pas de bruit et nous ne faisons pas de confusion. Nous le changeons que lorsque c’est nécessaire;
  • que nous réglons le rythme du jour: nous essayons de faire que les promenades, les jeux et le bain se déroulent plus ou moins aux mêmes heures;
  • que nous introduisons des rituels qui précèdent le sommeil. Par exemple, bain, massage, berceuse, alimentation (c’est juste un exemple – vous pouvez avoir votre propre rituel). Chaque soir, c’est pareil. Avec le temps, l’association se fait: « Aha, mon papa me baigne et enfile mes vêtements, je vais bientôt dormir »;
  • que nous évitons les jeux énergiques et les émotions supplémentaires en soirée (visiteurs, sons forts, lumières);
  • que quand l’enfant a plus de six mois et que nous avons d’autres aliments que le lait, le soir nous lui donnons un souper un peu plus rassasiant, par exemple de la bouillie (après on se brosse les dents!).

 

Attention – ne pas nourrir pendant le sommeil!

Pour permettre à l’enfant de dormir plus longtemps, certains parents font ceci: lorsque l’enfant dort et qu’ils vont se coucher, ils nourrissent l’enfant pendant le sommeil, en réserve. Les pédiatres demandent de ne pas faire cela. La nourriture doit être un acte conscient. Nourrir l’enfant par le sommeil perturbe son appétit. C’est une idée fatale de nourrir à la bouteille un enfant qui dort sur le dos. Il est facile alors d’avoir un étouffement sérieux; la nourriture peut également pénétrer dans l’oreille moyenne et favoriser une inflammation. En plus, chez un bébé plus âgé, qui a déjà des dents, nous favorisons de cette façon l’apparition de carie du biberon.

 

Autor: Whisbear

Mogą cię zainteresować

17.03.2017Conseils & Opinions

Le bain c’est super !

Przejdź do artykułu
27.03.2018Conseils & Opinions

Dans le lit des parents. Dormir avec bébé ?

Przejdź do artykułu
30.11.2017Conseils & Opinions

12 méthodes pour calmer bébé

Przejdź do artykułu
19.06.2018Conseils & Opinions

Nous cherchons une nounou. Les 12 étapes pour parvenir au succès

Przejdź do artykułu
21.08.2018Conseils & Opinions

De la tristesse au lieu de la joie. 6 réponses aux questions sur la dépression.

Przejdź do artykułu
16.01.2018Conseils & Opinions

Le défi de la poussée dentaire

Przejdź do artykułu
5.06.2018Conseils & Opinions

Maman retourne au travail

Przejdź do artykułu
2.10.2018Conseils & Opinions

8 choses que vous faites tous les jours. Savez-vous quels effets elles ont sur votre enfant ?

Przejdź do artykułu
4.11.2017Conseils & Opinions

8 choses que vous apprenez sur vous-même grâce à votre enfant

Przejdź do artykułu
28.12.2017Conseils & Opinions

Le sommeil de bébé – ce dont les enfants ont besoin et ce que les parents leurs apportent ?

Przejdź do artykułu
19.12.2017Conseils & Opinions

9 conseils pour passer de bonnes Fêtes de Noël (avec bébé)

Przejdź do artykułu
30.01.2018Conseils & Opinions

BABI : enfants (et parents) aux besoins intenses

Przejdź do artykułu
3.11.2017Conseils & Opinions

La bataille des coliques

Przejdź do artykułu
27.02.2018Conseils & Opinions

Dormir, dooormir, se reposer

Przejdź do artykułu
3.07.2018Conseils & Opinions

Que donne une peluche à un enfant?

Przejdź do artykułu
10.04.2018Conseils & Opinions

Pourquoi bébé a des maux de ventre ?

Przejdź do artykułu
4.09.2018Conseils & Opinions

La sieste du nourrisson – saine, mais comment ?

Przejdź do artykułu
13.03.2018Conseils & Opinions

Lisez chaque jour une histoire à votre enfant – il sera plus intelligent

Przejdź do artykułu
24.04.2018Conseils & Opinions

Quels souvenirs garde un nouveau-né ?

Przejdź do artykułu
22.05.2018Conseils & Opinions

6 choses que les parents d’un premier enfant devraient savoir

Przejdź do artykułu
8.05.2018Conseils & Opinions

Les fenêtres de développement, autrement dit : chaque enfant est différent

Przejdź do artykułu
13.02.2018Conseils & Opinions

Et ça devait être si beau…

Przejdź do artykułu
4.11.2017Conseils & Opinions

Pourquoi il ne veut pas dormir ?

Przejdź do artykułu

Panier
Il n'y a aucun produit dans le panier!
Continuer les achats