Que donne une peluche à un enfant?

Le bébé autour de trois mois commence à remarquer de plus en plus de son entourage. Son activité favorite n’est pas seulement de sucer les seins et de regarder les visages des parents: le bambin commence à observer de près les objets qui l’entourent. Son attention est attirée par les sons doux, tels que les éléments bruissants de jouets, ainsi que par tous les dessins schématiques du visage. L’intéressent non seulement les visages humains réalistes, mais aussi toutes les «faces» simplistes avec les yeux, la bouche et le nez.

Une peluche sécurisée

Pendant ce temps, vous pouvez donner à votre tout-petit divers jouets adaptés à son âge et totalement sûrs pour lui. Si une peluche doit apparaître dans son environnement, ce ne peut être seulement qu’une qui n’a pas de petits éléments (les yeux avec des boutons, le manteau de fourrure).

Ce peut être un doux animal en peluche, pas trop gros ni pas trop lourd. Il est bon de se rappeler que le bébé, de mois en mois, saisira de plus en plus efficacement les jouets avec les mains, les serrera, les passera d’un main à l’autre. Par conséquent, la peluche doit être pratique et confortable à saisir.

Un ours qui sent comme maman

Il y a des bébés qui, très tôt dans la première moitié d’année de leur vie, s’attachent à une peluche particulière et aiment l’avoir dans leur environnement. Cela dépend beaucoup de l’odeur du jouet. Un jouet en peluche préféré est généralement saturé du parfum de la mère. Le bébé a un sens de l’odorat très sensible, et il ne confond pas l’odeur de sa mère avec celle des autres. Si la mère garde souvent un jouet, ou le range près de ses vêtements, le tissu de la peluche commence à sentir le lait, les câlins, la sécurité et l’amour.

Un ami de siestes

Parfois, l’amour pour une peluche particulière se transforme en un sentiment fort. Le bébé s’habitue au fait que pendant la sieste ou le soir en train de s’endormir, la même douce créature l’accompagne toujours.

Pour un enfant de plus d’un an, le jouet adoré devient le compagnon des premières expéditions dans l’inconnu: quand, sur ses propres jambes, le tout-petit s’éloigne de la mère à quelques pas. L’ours le plus cher ou une autre peluche l’aide à apprivoiser le désir lorsque les parents quittent la maison, et l’enfant est pris en charge par la grand-mère ou la nounou. Il n’y a rien de mal à cela. Au fur et à mesure que l’enfant se développe, il doit apprendre que ce ne sont pas seulement ses parents qui peuvent prendre soin de lui et satisfaire ses besoins. Une peluche aide beaucoup d’enfants à entrer dans cette étape plus doucement.

Ensemble pour le meilleur et le pire

Un bambin de deux ans peut, grâce à sa peluche bien-aimée, développer le besoin de prendre soin de quelqu’un de proche, petit et vulnérable. C’est le moment où une peluche est parfois portée dans une poussette de poupée, enveloppée affectueusement dans une couverture, nourrie et emmaillotée. Un enfant peut jouer à de tels jeux avec son ours en peluche bien-aimé, bien qu’à cet âge il ait habituellement besoin d’une simple poupée. Dans son monde, les jouets jouent différents rôles. La poupée est dépendante et nécessite des soins comme un enfant, une peluche est un ami et un compagnon qui donne un sentiment de sécurité.

La seule ou une parmi d’autres?

Tous les enfants ne s’attachent pas aux peluches de la même manière. Il y a des bébés qui choisissent déjà une peluche particulière dans le berceau, qui les accompagnent ensuite pendant la période de la petite enfance, de la maternelle et de l’école. Plus d’un adolescent rebelle tient toujours un lapin effiloché et à moitié chauve quelque part sous l’oreiller.

En même temps, il n’y a rien d’étrange au fait qu’un enfant n’ait pas sa peluche, unique, choisie. Il peut également avoir une douzaine d’animaux ou d’oreillers bien-aimés. Il est important que l’enfant sache qu’il a le droit de disposer de ses peluches, de prendre soin d’elles comme il veut et de les emmener quand il en ressent le besoin.

Ce que vous devez savoir encore sur les peluches?

Il ne faut pas ler laver trop souvent. Tout leur pouvoir est associé à l’odeur – un ours en peluche bien-aimé sent les parents, la maison, la sécurité.

Vous devez prendre soin des peluches – perdre la peluche préférée peut devenir un vrai drame pour un tout-petit. Il y a des parents qui, voyant l’attachement grandissant d’un enfant pour un jouet en particulier, achètent son «jumeau», afin de ne pas risquer que ce seul ami disparaisse sans laisser de trace.

Un enfant a le droit d’aimer une peluche, que les parents n’aiment pas particulièrement. Comme vous le savez, l’amour a ses propres règles.

Ce n’est pas grave si l’ami de votre fils devient un minou rose ou une voiture en peluche, ou si votre fille préfère s’endormir dans l’étreinte d’un ours ou d’une araignée velue. Le sexe de l’enfant n’a pas d’importance lors du choix des jouets.

Ne retirez jamais à un enfant sa peluche « comme punition ». Vous ne devez jamais vous moquer de l’attachement de votre enfant pour une peluche bien-aimée, même s’il vous semble que ce sentiment est excessif. Il faut avoir un respect et une acceptation inconditionnels pour les émotions de l’enfant.

Autor: Whisbear

Mogą cię zainteresować

4.11.2017Conseils & Opinions

8 choses que vous apprenez sur vous-même grâce à votre enfant

Przejdź do artykułu
4.09.2018Conseils & Opinions

La sieste du nourrisson – saine, mais comment ?

Przejdź do artykułu
2.10.2018Conseils & Opinions

8 choses que vous faites tous les jours. Savez-vous quels effets elles ont sur votre enfant ?

Przejdź do artykułu
13.03.2018Conseils & Opinions

Lisez chaque jour une histoire à votre enfant – il sera plus intelligent

Przejdź do artykułu
21.08.2018Conseils & Opinions

De la tristesse au lieu de la joie. 6 réponses aux questions sur la dépression.

Przejdź do artykułu
27.03.2018Conseils & Opinions

Dans le lit des parents. Dormir avec bébé ?

Przejdź do artykułu
27.02.2018Conseils & Opinions

Dormir, dooormir, se reposer

Przejdź do artykułu
17.03.2017Conseils & Opinions

Le bain c’est super !

Przejdź do artykułu
16.01.2018Conseils & Opinions

Le défi de la poussée dentaire

Przejdź do artykułu
5.06.2018Conseils & Opinions

Maman retourne au travail

Przejdź do artykułu
22.05.2018Conseils & Opinions

6 choses que les parents d’un premier enfant devraient savoir

Przejdź do artykułu
28.12.2017Conseils & Opinions

Le sommeil de bébé – ce dont les enfants ont besoin et ce que les parents leurs apportent ?

Przejdź do artykułu
10.04.2018Conseils & Opinions

Pourquoi bébé a des maux de ventre ?

Przejdź do artykułu
7.08.2018Conseils & Opinions

Quand bébé commence-t-il à faire ses nuits?

Przejdź do artykułu
8.05.2018Conseils & Opinions

Les fenêtres de développement, autrement dit : chaque enfant est différent

Przejdź do artykułu
3.11.2017Conseils & Opinions

La bataille des coliques

Przejdź do artykułu
24.04.2018Conseils & Opinions

Quels souvenirs garde un nouveau-né ?

Przejdź do artykułu
30.01.2018Conseils & Opinions

BABI : enfants (et parents) aux besoins intenses

Przejdź do artykułu
4.11.2017Conseils & Opinions

Pourquoi il ne veut pas dormir ?

Przejdź do artykułu
19.06.2018Conseils & Opinions

Nous cherchons une nounou. Les 12 étapes pour parvenir au succès

Przejdź do artykułu
30.11.2017Conseils & Opinions

12 méthodes pour calmer bébé

Przejdź do artykułu
13.02.2018Conseils & Opinions

Et ça devait être si beau…

Przejdź do artykułu
19.12.2017Conseils & Opinions

9 conseils pour passer de bonnes Fêtes de Noël (avec bébé)

Przejdź do artykułu

Panier
Il n'y a aucun produit dans le panier!
Continuer les achats