12 méthodes pour calmer bébé

no

Quand notre bébé pleure, nous voulons le calmer le plus vite possible. C’est instinctif. Mais la conscience nous suggère que les pleurs sont une forme de communication et qu’il n’est pas nécessaire de paniquer à chaque fois que bébé commence à gémir. Bien-sûr nous devons réagir à ses besoins. Je vous ai préparé une petite sélection des méthodes les plus efficaces pour apaiser votre loulou. Vous pouvez peut-être y ajouter vos propres expériences ?

Que pouvez-vous faire quand votre nourrison pleure à tue-tête ?\

1. Le cajoler

Le plus souvent, bébé ne pleure pas de faim mais d’un besoin d’une présence. Prenez votre bébé dans vos bras et cajolez-le contre votre poitrine. Si possible, favorisez le contact « peau contre peau », en le déshabillant un peu et en ouvrant également votre chemisier. Cela augmentera alors le taux d’oxytocine, l’hormone responsable de la sensation de lien et de sécurité. Elle agit sur vous deux !

2. Le nourrir

Si votre nouveau-né cherche à téter, tourne la tête, suce ses doigts – cela indique qu’il a faim. Les pleurs peuvent également nous indiquer qu’il a soif – au début la nourriture est assez liquide et apaise bien la soif. Mais la tétée ne permet pas seulement d’apaiser la faim et la soif. Parfois, bébé a simplement besoin de téter, ce qui a un effet fortement apaisant. Durant les premières semaines en particulier il est préférable de ne pas lui donner de tétine. L’allaitement fréquent active la production de lait et est positif à plusieurs titres. Vous pouvez même donner le sein à ce bébé « téteur » plusieurs fois par jour.

3. Bruit blanc

« Chuchuter » (chuuuuuuuu…) – dans des tons et avec une intensité adaptés – a un effet apaisant sur bébé. Il s’agit du son du bruit blanc similaire à celui que votre bébé a entendu dans votre ventre, le même qu’émet l’Ourson apaisant Whisbear. L’Ourson a été conçu en accordant un soin particulier à la sécurité et au confort. Le souffle qu’il émet n’est pas trop fort ni trop long. Il s’éteint automatiquement, et grâce au détecteur de pleurs CRYsensor, il s’allume dès que bébé pleure. Les études sur le bruit blanc démontrent que c’est une méthode très efficace pour apaiser votre enfant également lors de ses crises de coliques.  Dans des études aléatoires effectuées en 2016 à l’Université de Dumlupinar (Turquie), il a été observé que le bruit blanc est plus efficace dans cette situation que le bercement.

4. Changer sa couche

Les couches absorbantes modernes peuvent contenir de grandes quantités de liquide/matière, mais n’oubliez pas que la peau de votre bébé est très sensible. La compresse lourde et froide, mouillée ou salie de la couche le dérange et sa peau irritée peut être douloureuse.

5. Changer ses vêtements

Les petits sont les champions de la thermorégulation. Pour un bébé, il peut faire trop froid ou – ce qui arrive souvent – trop chaud. Touchez la nuque de bébé afin de voir si elle n’est pas froide ou humide. Ne vous référez pas à la température des pieds et des mains.

 6. Lui parler

Les études le confirment : les tons les plus hauts de la voix humaine – que nous utilisons instinctivement pour parler à bébé – ont un effet très apaisant sur les petits enfants. Le contact visuel ainsi qu’un visage calme et doux sont également très importants. Bébé perçoit les informations du monde qui l’entoure à travers les expressions de votre visage quand vous prenez soin de lui – maman ou papa. Si votre visage est privé d’émotions (pensif ou hostile) ou s’il est empreint de tristesse, de tension, votre bout’chou éprouve un sentiment de danger.

7. Le bercer

Bercer – que ce soit dans vos bras, dans une balancelle, un transat, la poussette ou le fauteuil de la voiture – a un effet habituellement apaisant. Pendant les neufs mois de la grossesse, il s’est habitué à être bercé et il aime cela. Soyez modéré dans vos gestes, observez votre bébé afin de voir si le bercement que vous lui proposez lui fait plaisir, ou plutôt le surprend au point qu’il se tait et se fige en attendant que ce « tremblement de terre » passe ?

8. Le porter

Que ce soit justement pour être bercé, ce qui stimule agréablement le système ventriculaire,  ou pour la proximité corporelle avec vous, ses parents, les bébés aiment être portés. Recommander de porter son bébé est évident et naturel. Portez votre bébé aussi souvent que votre intuition vous le suggère. Ce n’est pas lui donner une mauvaise habitude ou le gâter (comme pourraient vous le suggérer certains de vos proches). Si votre bébé est un « fan » d’être  porté, essayez de le porter en écharpe. Cela l’apaisera, l’aidera à s’endormir et luttera contre les coliques.

9. Réduire les bruits

En règle générale, un nouveau-né ne remarque pas les bruits légers de son environnement, mais avec le temps son ouïe devient plus sensible et à partir de 3 mois il commence à être particulièrement sensible aux stimuli. Il s’intéresse alors aux aboiements du chien, au bruit des moteurs, au souffle du vent dans les feuilles, aux discussions, à la musique… Si son environnement lui offre trop de stimuli, ce à quoi on rajoute les images qui passent vite, les odeurs fortes et le ressenti des tensions des adultes, cela en fait un peu trop. Préservez votre bébé en pleurs et irrité de tout surplus de stimuli – évitez les lieux bruyants ou encombrés, les visites, la télévision en permanence (cette dernière étant d’ailleurs à éviter pour de nombreuses raisons comme le retard du développement de la parole).

 10. L’emmailloter

Une des méthodes d’apaisement est clairement celle d’emmailloter bébé que ce soit dans une petite couverture, un lange ou une couverture « spécial emmaillotage ». Pendant la grossesse, bébé s’est habitué à la chaleur et l’étroitesse de l’utérus, à la pression du liquide amniotique sur sa peau. Après la naissance, il peut ressentir la crainte du froid et de l’espace, dans lequel il ne contrôle pas bien les mouvements de ses mains et de ses pieds. Observez si votre bébé apprécie d’être enveloppé. Il peut être gêné par le fait qu’il ne peut pas sucer ses doigts – mais tous les bébés n’en éprouvent pas le besoin.

11. Le baigner

Quand mes filles étaient petites et qu’aucune autre méthode n’apaisait leurs humeurs, je leur préparait un bain chaud (pas trop chaud – 37 degrés suffisent). D’habitude cela fonctionne, car la chaleur détend. Certains enfants apprécient d’être déposés dans le bain enveloppés dans une serviette : enveloppez votre loulou dans une serviette douce puis une fois qu’il est dans le bain, relâchez la serviette.

12. Se calmer… soi-même

Les nouveau-nés et les bébés absorbent les émotions de leurs parents comme des éponges. Les études suggèrent même qu’ils enregistrent pendant leur sommeil les sons de leur environnement comme les pleurs ou les disputes. Cela ne veut pas dire que pour le bien de bébé nous devons étouffer nos émotions. Au contraire, bébé sait très bien quand on cache ses sentiments. Avez-vous remarqué que bébé ne s’endort justement pas quand on y tient beaucoup ? C’est pourquoi il est important que vous preniez soin de vous-même – se reposer, parler quand le besoin s’en fait sentir, décharger les tensions de diverses façons. Cela sera utile à tout le monde – et même au plus petit membre de la famille.

Autor: Whisbear

Mogą cię zainteresować

28.12.2017Conseils & Opinions

Le sommeil de bébé – ce dont les enfants ont besoin et ce que les parents leurs apportent ?

Przejdź do artykułu
8.05.2018Conseils & Opinions

Les fenêtres de développement, autrement dit : chaque enfant est différent

Przejdź do artykułu
24.04.2018Conseils & Opinions

Quels souvenirs garde un nouveau-né ?

Przejdź do artykułu
13.03.2018Conseils & Opinions

Lisez chaque jour une histoire à votre enfant – il sera plus intelligent

Przejdź do artykułu
27.02.2018Conseils & Opinions

Dormir, dooormir, se reposer

Przejdź do artykułu
5.06.2018Conseils & Opinions

Maman retourne au travail

Przejdź do artykułu
27.03.2018Conseils & Opinions

Dans le lit des parents. Dormir avec bébé ?

Przejdź do artykułu
19.12.2017Conseils & Opinions

9 conseils pour passer de bonnes Fêtes de Noël (avec bébé)

Przejdź do artykułu
3.07.2018Conseils & Opinions

Que donne une peluche à un enfant?

Przejdź do artykułu
21.08.2018Conseils & Opinions

De la tristesse au lieu de la joie. 6 réponses aux questions sur la dépression.

Przejdź do artykułu
7.08.2018Conseils & Opinions

Quand bébé commence-t-il à faire ses nuits?

Przejdź do artykułu
2.10.2018Conseils & Opinions

8 choses que vous faites tous les jours. Savez-vous quels effets elles ont sur votre enfant ?

Przejdź do artykułu
3.11.2017Conseils & Opinions

La bataille des coliques

Przejdź do artykułu
19.06.2018Conseils & Opinions

Nous cherchons une nounou. Les 12 étapes pour parvenir au succès

Przejdź do artykułu
4.09.2018Conseils & Opinions

La sieste du nourrisson – saine, mais comment ?

Przejdź do artykułu
16.01.2018Conseils & Opinions

Le défi de la poussée dentaire

Przejdź do artykułu
4.11.2017Conseils & Opinions

8 choses que vous apprenez sur vous-même grâce à votre enfant

Przejdź do artykułu
13.02.2018Conseils & Opinions

Et ça devait être si beau…

Przejdź do artykułu
17.03.2017Conseils & Opinions

Le bain c’est super !

Przejdź do artykułu
30.01.2018Conseils & Opinions

BABI : enfants (et parents) aux besoins intenses

Przejdź do artykułu
10.04.2018Conseils & Opinions

Pourquoi bébé a des maux de ventre ?

Przejdź do artykułu
22.05.2018Conseils & Opinions

6 choses que les parents d’un premier enfant devraient savoir

Przejdź do artykułu
4.11.2017Conseils & Opinions

Pourquoi il ne veut pas dormir ?

Przejdź do artykułu

Panier
Il n'y a aucun produit dans le panier!
Continuer les achats